»» Accueil poème

Les apparences sont si réelles
Et cachant tant de faux-semblants
L’ombre perdue est éternelle
Marche sur un fil, subtil tourment…

Un fil de fibre, bien trop fragile
Un seul faux pas, l’abysse attire
Elle avance telle une âme d’argile
Prête à se fendre sans revenir…

Valérie S. (Art et Poèmes) Mars 2009

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 7.9/10 (106 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
Sur un fil, 7.9 out of 10 based on 106 ratings

No comments yet.

Pour laisser un commentaire sur le poeme

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les champs marqués d'une " * " sont obligatoires.

Recherche dans le site Art&Po

Un peu d'aide pour rechercher un poème ou pour naviguer dans les pages ?

Recherche personnalisée
Poème Amour - Poème triste - Galerie photos et dessins - Saint Valentin
.

Vous aimez Art&Po ?

Faîtes le savoir en votant +1 !



Infos


  • Tous les écrits sur les pages Art et Poèmes sont des poèmes créés par Valérie S. Vous pouvez trouver d'autres poètes sur le Forum Art&Po.
  • Respectez les droits d'auteur, s'il vous plait, n'affichez pas ces textes sur d'autres sites sans l'accord de l'auteur des poèmes. Mille Mercis.

Meta

Valid XHTML 1.0 Transitional
Valid CSS!

Quelques Liens

Pub

Archives poemes