»» Accueil poème

Les poèmes du mois de avril 2010


Poèmes suivants »

- Categories : Tourment d'amour | avril 2010 | par Valérie S. |

Il a fermé mon coeur
Telle la porte cachée
Dans ce monde intérieur
D’une atmosphère murée

Au coeur de la demeure
Les lumières sont fanées
Quand la poussière pleure
De larmes asséchées

Il a fermé mon coeur
La serrure est cassée
Gardant que sa senteur
Qui trouvera la clé ?

Valérie S. (Art & Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 7.3/10 (12 votes cast)

()

- Categories : Poème amour | avril 2010 | par Valérie S. |

Comme l’Amour peut être si merveilleux
Pour tous ceux qui Méritent d’être heureux
Tel l’Océan vaguant à travers marées
Comme l’Unique nature désavouée
Reflétant la Richesse des coeurs aimés

Comme les plus belles L d’un oiseau
Quand l’O ruisselle au travers de ses ruisseaux
Telle la Vue du bonheur immaculé
Loin de ces mâles h(E)reux dissimulés

Valérie S. (Art & Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 7.6/10 (70 votes cast)

()

- Categories : Poème travail, Poèmes divers | avril 2010 | par Valérie S. |

Trop de bonne heure
La conne essence
En rien les fleurs
Dans son errance

Elle, conne, note
Et bonifie
Ces faux pilotes
Sortant servis

Quand les bons ais
En connexion
Loin des médailles
La croient trop con

Valérie S. (Art & Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 5.6/10 (52 votes cast)

()

- Categories : Poème tourment | avril 2010 | par Valérie S. |

Et c’est lutte après lutte
Malgré tous les combats
Que d’un son de leur flûte
Ils achèvent les fois…

Par leurs faibles esprits
Ils ne remarquent pas
Qu’ils tuent des pauvres vies
Combattant les émois…

Ils effondrent l’espoir
De ces âmes battantes
Car ils ne peuvent voir
Ignorance affolante…

L’égoïsme tuera,
Abattra les honnêtes,
Tous les souffrants à plat
Loin de ces malhonnêtes…

Valérie S. (Art & Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 5.0/10 (5 votes cast)

()

- Categories : Poème nature | avril 2010 | par Valérie S. |

Le soleil épuisé réchauffe les esprits
Se sacrifiant au coeur de la vie
Et le ciel désarmé sourit encor’ de bleu
Faisant croire à son air bien-heureux

Le printemps attendu s’est montré doucement
Pour amenuiser tous les tourments
Illuminant un peu tous nos doux paysages
Redonnant le sourire aux visages

Mais la nature souffre et ne peut le cacher
Derrière son verdoyant
Les séismes expriment toutes les anxiétés
De ce monde criant

Et la nature souffre…
Et la nature souffre…

A travers les volcans et tous les tremblements
Ecoutons le message blessant
Envers les faux humains et leurs intolérances
La Terre nous montre ses souffrances

Il ne faut l’ignorer et tant la polluer
Pour une planète respectée
Estimons la nature sans qui nous n’serons rien
Pollués au milieu des chemins

Mais la nature souffre et ne peut le cacher
Emportant des blessés
Par la faute des modernités d’aujourd’hui
Tuant bien trop de vies

Et la nature souffre…
Et la nature souffre…

Valérie S. (Art & Poèmes)

Sur l’air de « Mistral Gagnant »

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 7.8/10 (26 votes cast)

()

Poèmes suivants »

Recherche dans le site Art&Po

Un peu d'aide pour rechercher un poème ou pour naviguer dans les pages ?

Recherche personnalisée
Poème Amour - Poème triste - Galerie photos et dessins - Saint Valentin
.

Vous aimez Art&Po ?

Faîtes le savoir en votant +1 !



Infos


  • Tous les écrits sur les pages Art et Poèmes sont des poèmes créés par Valérie S. Vous pouvez trouver d'autres poètes sur le Forum Art&Po.
  • Respectez les droits d'auteur, s'il vous plait, n'affichez pas ces textes sur d'autres sites sans l'accord de l'auteur des poèmes. Mille Mercis.

Meta

Valid XHTML 1.0 Transitional
Valid CSS!

Quelques Liens

Pub

Archives poemes