»» Accueil poème

Les poèmes du mois de janvier 2010


Poèmes suivants »

- Categories : Poème d'espoir, Poème nature | janvier 2010 | par Valérie S. |

Un rayon de soleil
Illumine ma joue
Entre monts et merveilles
Un reflet de bijoux

Un rayon de soleil
Réchauffe les esprits
Quand le ciel réveille
Un souffle d’accalmie

Le soleil est la flamme
Dans un brin consolant
Réconfortant les âmes
Sans espoir, sans aimants

Valérie S. (Art et Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 6.6/10 (25 votes cast)

()

- Categories : Poème sur la vie | janvier 2010 | par Valérie S. |

Quoi de plus magnifique
Que de vivre la vie
Ses côtés idylliques
Décorant les esprits

Ce que la vie est belle
Le ciel et l’air si purs
Comme une simple aquarelle
D’agréables peintures

On dit la vie est belle
Comme on jouit chaque jour
De l’envie naturelle
Parsemée de l’amour

Valérie S. (Art et Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 7.7/10 (28 votes cast)

()

- Categories : Poème de nuit, Poème sur la mort, Poème tourment | janvier 2010 | par Valérie S. |

Cette nuit j’ai rêvé
De mon enterrement
Où les larmes crevées
Me riaient pleinement

Devant ces âmes impures
Et leurs pleurs hypocrytes
Ma si blanche figure
Moquait ces parasites

Cette nuit j’ai rêvé
De mon enterrement
J’étais enfin sauvée
De ces fallicieux gens

Valérie S. (Art et Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 8.1/10 (31 votes cast)

()

- Categories : Poème tourment | janvier 2010 | par Valérie S. |

Monde de quiproquo
Où le vrai et le faux
Prônent leurs idéaux
D’échanges amoraux

Le monde virtuel
Menteur et si cruel
Pire que la vie réelle
Sans douceurs éternelles

Adieu les faux semblants
Malfaisants hyprocytes
Disparaître est le blanc
Loin de ces égoïstes

Valérie S. ( Art et poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 6.0/10 (9 votes cast)

()

- Categories : Poème de nuit | janvier 2010 | par Valérie S. |

Il y a des nuits tant interminables
Quand les heures tournent avec les pensées
Allongées au coeur d’un berceau de fables
Emportant le temps dans l’obscurité…

Une lueur passe sur un mur blessé
Dessinant un ange au coeur de la nuit
N’apaisant en rien le corps épuisé
Rêvant d’un ballet d’âmes endormies…

Et cette impression d’une longue nuit
Affiche des images de mille couleurs
Comme un arc-en-ciel roi des insomnies
Etendant le temps, prolongeant les heures…

Valérie S. (Art et Poèmes)

VN:F [1.9.22_1171]
Une note pour ce poeme ?
Rating: 7.9/10 (10 votes cast)

()

Poèmes suivants »

Recherche dans le site Art&Po

Un peu d'aide pour rechercher un poème ou pour naviguer dans les pages ?

Recherche personnalisée
Poème Amour - Poème triste - Galerie photos et dessins - Saint Valentin
.

Vous aimez Art&Po ?

Faîtes le savoir en votant +1 !



Infos


  • Tous les écrits sur les pages Art et Poèmes sont des poèmes créés par Valérie S. Vous pouvez trouver d'autres poètes sur le Forum Art&Po.
  • Respectez les droits d'auteur, s'il vous plait, n'affichez pas ces textes sur d'autres sites sans l'accord de l'auteur des poèmes. Mille Mercis.

Meta

Valid XHTML 1.0 Transitional
Valid CSS!

Quelques Liens

Pub

Archives poemes